Top 5 des tendances zéro déchet de l’été

« Sur la plage abandonnée, coquillage et crustacés »… ça fait rêver hein ? Oui, mais ça c’était avant. Depuis, la plage est bondée et on y trouve plein de mégots et détritus plastiques. Alors, cet été on change la donne ! Il n’y a pas qu’au bureau qu’on peut être écolo.

Objectifs zéro déchet en vacances : pourquoi ?

Le plastique jetable est partout. De votre bouteille d’eau rafraichissante, en passant par les couverts de votre pique-nique, votre tube de crème solaire et le sachet qui emballe votre parasol, tout est en plastique jetable. Le problème ? C’est prouvé, les microparticules toxiques qu’il laisse sur son passage sont mauvaises pour la santé et la planète. Alors cette année, on le bannit de nos valises !

 1) Dans ma valise, je mets du solide

Le zéro déchet dans la trousse de toilette, ce n’est pas sorcier. Pas la peine d’emporter avec vous 1Kg de savon de Marseille. L’attitude zéro déchet en vacances, ça ne pèse pas plus lourd. Shampoing, dentifrice, savon, brosse à dent… rien ne se jette et c’est bien plus chouette. La base de l’hygiène, c’est le savon. De Marseille ou d’Alep, vous pouvez le trouver dans un magasin bio et le glisser dans une jolie boite à savon. Facile à transporter, il durera bien plus longtemps qu’un gel douche. Et contre toute attente, le shampoing aussi peut être solide. Simple à utiliser pour les cheveux longs ou courts, il est aussi petit et léger. Avec la gamme trendy de la marque Lush ou l’innovation de la marque Umaï vous serez forcément séduits ! Pour le déodorant, on ne vous présente plus la pierre d’Alun, un classique qui a déjà fait ses preuves. Reste les dents… Comme un esquimau sur son bâtonnet de bois, le dentifrice solide a les mêmes vertus que son cousin en tube. Avec votre brosse à dent biodégradable, il ne laissera aucune tache et aucune trace.

 

2) Dans mon sac de plage, je mets une crème solaire écolo

Selon une enquête du magazine 60 millions de consommateurs, de nombreuses crèmes solaires comportent des perturbateurs endocriniens. Dans la plupart des 10 crèmes pour adultes testées, l’étude révèle la présence d’ethylhexyl methoxycinnamate, un filtre UV qui serait un « perturbateur endocrinien potentiel ». Conclusion ? La marque Avène (Eau thermale) est la crème testée recommandée avec une note de 18/20. Mais qu’en est-il de la planète ? Oui, on a tendance à l’ignorer, mais une fois notre body sculpté plongé dans l’océan, water proof ou non, la crème se répand dans son environnement… Et là, gare aux coraux ! Au moins quatre ingrédients qui la composent menacent le corail, les phytoplanctons et autres espèces marines. Alors réfléchissez bien au moment d’acheter votre écran total, optez pour une formule à base de filtres minéraux.

 3) Dans mon sac de course, je mets du local

C’est les vacances. Une fois la maison ouverte et les valises déposées, vous voilà au volant de votre voiture de location direction le super-marché d’à côté… Erreur ! Ce n’est pas là que vous trouverez les richesses culinaires de la région que vous visitez. Ici, pas de poignée de mains et sourires chaleureux, au mieux vous aurez la fraicheur de la clim’. Non, si vous voulez déguster des bons plats locaux, des produits du terroir et des fruits goûtus, c’est au marché du village qu’il faut aller. D’abord parce qu’il vous fera voyager. Accents chantants et dégustation de fromages typiques, c’est là-bas que vous serez dépaysés. C’est aussi le lieu pour découvrir les saveurs locales sans vous ruiner. Pour connaître le marché qui se trouve à proximité ? Rien de plus simple, rendez-vous sur le site jour de marché. Et vive le local ! 

4) Dans mon téléphone, je stock mes papiers

Ticket de bus, billet d’avion, carte d’embarquement, réservation de mon Airbnb, guide touristique, carte postale… et les arbres, vous y avez pensé ? Le papier c’est de l’Arbre. Le saviez-vous ? Il faut en moyenne un arbre pour produire près de 8500 feuilles de papier. Mais toutes ces feuilles de papier sont-elles si nécessaires ? Aujourd’hui il existe un moyen écolo de voyager, c’est le E-billet. De train ou d’avion, il s’adapte à toutes les destinations. Il ne pèse rien et son impact environnemental est minime. Pensez-y !

 5) Dans mon sac de sport, je ramasse les déchets

La nouvelle tendance de l’été c’est le plogging ! Ce nom ne vous dit rien ? Contraction du terme suédois « ploka upp », qui signifie ramasser, et du mot « jogging », le plogging consiste à courir en ramassant les déchets. On vous dit « courir », mais les déchets sont partout et les terrains jeux innombrables. Notez que cette activité est valable pour tous les sportifs ! Nageurs, marcheurs, joggeurs, rameurs, navigateurs, surfeurs… Rien de plus simple. Il vous faudra seulement un vieux sac à dos, un peu de courage et un bon coup de main. Dame Nature vous le rendra si bien !

N’oubliez pas de nous suivre !

Follows

Découvrez les posts en lien avec cet article

 

Share This