Transformer un distributeur de gel hydroalcoolique en geste solidaire : le défi UMANO

« Nous finirons par l’emporter mais nous aurons plusieurs mois à vivre avec le virus », a déclaré Emmanuel Macron dans son discours du 13 avril dernier. Depuis, nous le savons, masques et distributeurs de gel hydroalcoolique font désormais partie de notre quotidien. Et sans doute bien au-delà de la crise sanitaire ! Dans les transports, chez les commerçants, au travail, au restaurant, dans tous les espaces qui accueillent du public, nous prenons l’habitude de faire attention, de prendre nos précautions. Bien plus encore si nous sommes malade. Un mode de vie qui existe déjà depuis longtemps dans les pays asiatiques mais qui a tardé à s’intégrer en occident. Place à de nouvelles habitudes ! Et si l’on faisait de cette nouvelle routine l’occasion d’une action positive ?

Masques et distributeurs de gel hydroalcoolique : protéger au quotidien

Dans les pays de l’est asiatique, porter un masque en public est un geste de protection du quotidien. Mais d’où vient cette coutume ? En Chine, la tradition de se couvrir le visage pendant une crise sanitaire est apparue en 1910 lors de la peste mandchoue. Le port du masque s’est ensuite largement généralisé en Asie à l’occasion de l’épidémie de SRAS en 2002, un autre coronavirus. Depuis, le geste est intégré. «Cela relève du bon sens ou d’une habitude, pour eux c’est une réponse naturelle à la situation, explique Mitsutoshi Horii professeur de sociologie au média Brut. Les gens ne sont pas particulièrement fiers de porter un masque c’est plus du bon sens. Au contraire, ne pas porter de masque peut être considéré comme négligent ou égoïste ».

A l’instar des masques, le gel hydroalcoolique a pris une place toute particulière dans l’épidémie de Covid-19. Alternative au savon et à l’eau, il permet de se protéger contre les virus et bactéries en toute situation et en un instant. Le gel hydroalcoolique n’est apparu en Europe qu’en 1995 grâce au Professeur Didier Pittet, épidémiologiste et infectiologue aux hôpitaux universitaires de Genève. Son objectif était de diminuer le temps que nécessite le lavage de mains pour chaque personnel de santé (1 minute), sans perdre de son efficacité. Déjà sous les projecteurs au moment de l’épidémie de grippe H1N1 en 2009, le distributeur de gel hydroalcoolique a véritablement fait parler de lui à l’occasion de la pandémie actuelle. Véritable outil pour empêcher la propagation du virus, il permet en un geste de se protéger et protéger les autres. Un usage qui deviendra sans doute un automatisme dans notre quotidien bien au-delà de cette crise sanitaire.

Un distributeur de gel hydroalcoolique « sans contact »

La vraie révolution qu’a fait émerger le Covid-19 c’est la nécessité de repenser nos vies « sans contact ». D’abord, nous avons été confinés, puis est apparue la « distanciation sociale », soit l’absence de contact physique entre les individus. Ensuite, nous devons nous habituer à ne pas contaminer les surfaces sur lesquelles le virus pourrait se loger. Il fallait donc envisager un système de distribution de savon désinfectant accessibles à tous, partout (restaurants, commerçants, entreprises, tous lieux accueillant du public) qui ne nécessite aucun contact. De là est né UMANO, le distributeur de gel hydroalcoolique sans contact et solidaire. Très certainement le premier né d’une série de machines sans contact d’utilité sociale !

Inciter à un comportement socialement utile

« Le covid-19 a bouleversé notre mode de vie, notre entreprise et nos priorités », raconte dans Forbes Alexis de Loynes co-fondateur de BRÂAM à l’origine du projet UMANO. « On a senti auprès de nos clients une demande d’équipements sanitaires, poursuit-il. Mais distribuer des masques et des gants jetables en entreprise, ça nous a paru pas très cohérent avec notre offre et un peu anxiogène. On voulait apporter du positif dans cette crise. Quoi de mieux que le positif pour inciter les personnes à respecter les mesures sanitaires ? Nous avons appliqué à un distributeur de savon désinfectant le principe du « nudge » : un coup de pouce pour inciter chacun à réaliser un comportement socialement utile ».

Théorisé par Richard Thaler, économiste à l’Université de Chicago et professeur de Droit à l’Université d’Harvard, le Nudge est une technique de choix non coercitif issue du design industriel et de l’économie comportementale. Le Nudge, explique-t-il, « est un aspect de l’architecture du choix qui modifie le comportement des gens d’une manière prévisible sans leur interdire aucune option ou modifier de manière significative leurs motivations. Pour ressembler à un simple « coup de pouce », l’intervention doit être simple et facile à esquiver ». En bref, le Nudge incite mais, ne force pas. Les illustrations du Nudge sont nombreuses. Le plus célère ? Le sticker d’une mouche dans les urinoirs qui aurait permis de diminuer de 80% le temps et les frais de nettoyage des toilettes publics de l’aéroport d’Amsterdam…

La 1ère borne de gel hydroalcoolique solidaire !

Parce que chez Brâam, on ne veut pas d’une société divisée entre d’une part, les biens portants libres et insouciants et, d’autre part, les plus fragiles, menacés et confinés, on a conçu UMANO : une borne distributeur de gel hydroalcoolique sans contact, mais aussi solidaire ! En pratique ? 100% des bénéfices de gel hydroalcoolique  utilisé par UMANO sont consacrés à la lutte contre l’isolement et la protection des personnes fragiles. Chaque fois que vous utilisez UMANO pour vous désinfecter les mains, non seulement vous vous protégez et protégez les autres, mais en plus vous participez au financement des actions bénévoles d’Astrée, une association nationale reconnue d’utilité publique qui lutte depuis plus de 30 ans contre l’isolement des personnes fragiles. Facile à retenir, son slogan vous incite à ne pas oublier d’accomplir ce geste solidaire et socialement utile: « Pschitt. Lavez-vous les mains. Si vous ne le faites pas pour vous, pensez à eux ».

Une gamme de distributeurs de gel hydroalcoolique accessibles à tous

Pour être accessible à tous, BRÂAM a choisi de décliner son distributeur de gel hydroalcoolique UMANO en 3 modèles aux tarifs dégressifs. Il y a d’abord UMANO Wado, le modèle sophistiqué et high tech à l’écran Full HD qui, en plus de distribuer du savon liquide, distribue des sourires et des images aux messages positifs. Il y a ensuite le milieu de gamme, UMANO Dankie. Celui-ci dispose du même système de détection des mains que le précédent, mais sans l’écran ! Pratique et efficace il a l’avantage d’être en aluminium donc particulièrement résistant. Enfin, le petit dernier adapté aux petites échoppes moins aisées, UMANO Tak. En un coup de pied, vous vous désinfectez les mains tout en faisant un geste solidaire. UMANO s’adapte à tous, partout, pour protéger le plus grand nombre… Adoptez-le sur umano.life

Vous voulez en savoir plus sur UMANO ?

Découvrez notre vidéo !

N’oubliez pas de nous suivre !

Follows

Découvrez les posts en lien avec cet article

 

Au bureau pendant l’été ? 10 tips pour se sentir bien !

Il fait chaud. C’est normal, c’est l’été. Vous êtes en nage assis sur votre chaise de bureau, pendant que la moitié de la boîte se la coule douce sur la plage. Bon, il va donc falloir tenir. Comment se sentir bien au bureau en plein été ? Promis, c’est possible ! Voici 10 tips pour y arriver…

Marc de café au bureau : 8 conseils pour l’utiliser

Le marc de café a mille vertus. Vous auriez tort de le jeter… Connu pour son utilité au jardin, il peut aussi être précieux en entreprise. BRÂAM vous donne 8 astuces de grand-mère pour optimiser l’usage du marc de café au bureau

Share This