Un sapin d’entreprise écolo : c’est possible ?

13 Nov 2019 | Ecologie | 0 commentaires

C’est une tradition qui nous vient de nos chers amis alsaciens. Il faut reconnaître que là-bas, on sait fêter Noël dignement. Depuis, le sapin a la côte. Mais, pas n’importe lequel ! Il y a bien sûr l’épicéa, qu’on apprécie pour son caractère parfumé et abordable. Il y a aussi le nordmann, plus vert et fourni d’épines souples et résistantes. Chaque année c’est la même chose. Avant Noël, on achète pour l’entreprise un beau sapin qui sent bon la forêt, on le décore afin qu’il brille de mille feux et on l’entoure pour les fêtes. Puis, il commence à perdre ses épines. Là, pour lui, ça sent le sapin… Elles se répandent petit à petit sur la moquette jusqu’à ce qu’on se décide à le fourrer dans un gros sac plastique, avant de le déposer à un point de collecte ou, pire, l’abandonner lâchement sur le trottoir. Pourtant, il existe des alternatives bien plus écologiques…

Sapin de Noël : c’est quoi le problème ?

Le sapin est victime de son succès. Chaque année les français achètent 6 millions de sapin de Noël, parmi lesquels 84,3% sont des sapins naturels, tandis que 15,7% sont des sapins artificiels. En bref, ce sont près de 5 millions de sapins coupés et jetés annuellement. Alors, certes, on peut penser que ces sapins poussent dans des plantations dédiées et que chaque arbre planté a contribué à absorber environ 3 kg de CO2 de l’atmosphère. Mais ce n’est pas si simple ! Ce « bénéfice carbone » dépend de la forêt où il a poussé, de l’âge du sapin coupé et du CO2 consommé pour le détruire ou le brûler… Et, soyons honnêtes, tous ces sapins morts qui jonchent le trottoir et recouvrent nos poubelles ne donnent-ils pas à la fête un arrière-goût de gâchis ? Pour les inconditionnels du sapin naturel coupé et fixé sur bûche, notez qu’une fois passées les fêtes, vous pouvez le recycler. C’est l’objet de la vaste opération « recyclons nos sapins » lancée l’an dernier par la Mairie de Paris, qui a permis de donner une nouvelle vie au bois de votre décoration de Noël. Pensez-y.

Le sapin artificiel : un faux ami !

A première vue, ce sapin est totalement écolo. C’est vrai après tout, on l’achète une fois pour toute, on le met au placard et on peut le ressortir chaque année, le réutiliser à l’infini, sans rien jeter. En réalité c’est l’arbre qui cache la forêt. Approchez-vous d’un peu plus près mais, prenez garde, qui si frotte, si pique ! Derrière son image plus green, le sapin artificiel présente bien des inconvénients. S’il n’est pas naturel, c’est donc qu’il est en plastique (PVC) ou en aluminium, deux matières pas très écolo-friendly. Ils sont souvent recouverts d’une peinture conçue pour résister à la chaleur des guirlandes et bien souvent toxique. Produits dérivés du pétroles, fabrication industrielle gourmande en énergie… Selon l’Agence de l’environnement (Ademe), il faudra le garder « au moins 20 ans » pour compenser son impact carbone. Tout cela n’est pas très écologique. Et puis, qu’on se le dise, le sapin en plastique, ça n’a jamais été fantastique !

Le sapin en pot : une alternative durable

Si un sapin naturel reste plus écologique qu’un sapin en plastique, il l’est plus encore lorsqu’il est en pot ! Car, dans le pot, le sapin conserve toutes ses racines et peut être replanté aussitôt. Si votre entreprise a un jardin, vous pouvez le replanter pour le réutiliser l’année d’après. Sans jardin, il pourra facilement décorer un balcon le reste de l’année. Et, puisqu’il n’est pas mort, votre sapin conservera toute sa force et ses épines. Votre service de ménage vous remerciera… Alors, pourquoi lui infliger la coupe ? Peut-être est-ce à cause de la disgrâce des pots qu’on trouvait autrefois dans le commerce ? Aujourd’hui, rien ne vous empêche de lui choisir un joli pot. Et, avec un peu de pot, vous pourrez le floquer aux couleurs de votre entreprise !

Le sapin DIY pour les plus créatifs

Puisque le DIY est facilement associable au mode de vie zéro déchet et que vos collaborateurs sont particulièrement créatifs, pourquoi ne pas fabriquer votre sapin d’entreprise ? Bouts de bois flottant assemblés en forme de sapin, branche peintes, sapin pyramide de livres, sapin en plumes, sapin découpé dans un carton, sapin en papier utilisé… il existe pléthore d’options pour un sapin maison et zéro déchet. Après tout, cela peut facilement faire office d’atelier team building à l’approche de Noël. Et pourquoi pas un concours de sapin DIY en équipes ?

 

Un sapin de Noël à louer

Dernière solution, qui reste dans l’esprit du sapin en pot, vous pouvez opter pour un sapin d’entreprise à la location. Le principe ? « Adoptez votre sapin ». Choisissez son essence, son petit nom, sa taille et accueillez le dans vos locaux pour les fêtes. Il sera ensuite récupéré et replanté ! Avec cette option, certes vous ne le verrez pas grandir et évoluer, mais vous pourrez passer Noël sans trop vous soucier de son avenir. De son côté, une fois les festivités passées, il sera ravi de retrouver les siens dans la forêt !

N’oubliez pas de nous suivre !

Follows

Découvrez les posts en lien avec cet article

 

Au bureau pendant l’été ? 10 tips pour se sentir bien !

Il fait chaud. C’est normal, c’est l’été. Vous êtes en nage assis sur votre chaise de bureau, pendant que la moitié de la boîte se la coule douce sur la plage. Bon, il va donc falloir tenir. Comment se sentir bien au bureau en plein été ? Promis, c’est possible ! Voici 10 tips pour y arriver…

Marc de café au bureau : 8 conseils pour l’utiliser

Le marc de café a mille vertus. Vous auriez tort de le jeter… Connu pour son utilité au jardin, il peut aussi être précieux en entreprise. BRÂAM vous donne 8 astuces de grand-mère pour optimiser l’usage du marc de café au bureau

Share This