8 habitudes qui vont rester au travail post confinement

Selon les expériences du Docteur Maltz, chirurgien esthétique, qui observait le temps d’adaptation de ses patients à leur nouveau visage, il ne faut pas plus de 21 jours pour adopter de nouvelles habitudes. Avec le covid-19, nous avons été confinés 2 mois. Un temps plus que suffisant pour changer nos habitudes. Et le confinement est venu avec son lot de changements. Alimentation, mode de vie, mesures sanitaires, notre quotidien a été bouleversé. Autant de transformations qui sont dorénavant inscrites dans notre mode de vie et de travail…

1. Le port du masque quand on est malade

C’est le premier changement visible de notre déconfinement. Le masque est omniprésent. Et pour longtemps ! L’usage du masque quand on est malade est déjà très largement répandu dans les pays de l’est asiatique. Porter un masque en public est un geste de protection du quotidien. Cette coutume est apparue en Chine en 1910 lors de la peste mandchoue. Le port du masque s’est ensuite largement généralisé en Asie à l’occasion de l’épidémie de SRAS en 2002, un autre coronavirus. Depuis, le geste est intégré. « Cela relève du bon sens ou d’une habitude, pour eux c’est une réponse naturelle à la situation », explique Mitsutoshi Horii professeur de sociologie au média Brut. Une habitude qui ne tardera pas à s’installer dans notre quotidien y compris en occident.

2. Plus de bise, ni de poignée de mains

Autres réflex nés du covid-19, le “coude à coude“, le bonjour avec les pieds et le salut à distance, doivent maintenant remplacer la bise et la poignée de mains. Une habitude que nous, français, avons du mal à adopter. Selon une étude réalisée par l’Ifop, 75% des Français n’auraient pas renoncé à la poignée de main et 91% à la bise. Comme la poignée de main, l’accolade ou le “check”, la bise est pourtant bannie de nos rapports sociaux. Le Ministre de la Santé, Olivier Véran, a d’ailleurs demandé aux Français d’éviter tout contact physique. Au temps de l’épidémie, les entreprises instaurent donc de nouveaux protocoles : “se dire bonjour en se saluant“, “ne pas s’embrasser et se serrer la main“, “se laver les mains régulièrement” ou encore “utiliser les désinfectants régulièrement“. Souvent controversée, avec l’apparition de ces nouveaux gestes, il est fort à parier que la bise va déserter l’environnement de travail.

3. Le réflex du gel hydroalcoolique

Pschitt, avez-vous pensé à vous laver les mains avant d’appuyer sur le bouton de l’ascenseur ? Pourtant, particulièrement en période d’épidémie, cela devrait être un automatisme. Nos mains sont un vecteur majeur de transmission. Véritables nids à microbes, elles constituent une menace de plusieurs manières : soit par contact direct (une poignée de main), soit par contact indirect, lorsqu’on touche un objet contaminé. C’est prouvé, lorsqu’une personne malade se mouche ou éternue, on retrouve dans ses mains entre dix mille et 1 million de virus. Voilà qui devrait vous convaincre de passer par l’étape distributeur de gel hydroalcoolique avant d’appuyer sur le bouton de la machine à café.

4. Privilégier le « sans contact »

Gestes barrières, distanciation sociale, masques… l’époque n’est pas franchement au contact. Depuis quelques temps, et bien plus encore depuis l’arrivée du covid-19, des machines sans contact débarquent dans notre quotidien. Pour notre bien commun ! Vous êtes déjà familier au paiement sans contact. Voici venues les nouvelles machines du jour d’après : machine à café sans contact, borne de gel désinfectant sans contact, ou encore un portique d’entrée qui permet de vous identifier par biométrie en passant la main au-dessus d’un capteur… sans contact! La technologie sans contact est en plein boom ! Pour les petits budgets, il vous reste la possibilité d’opter pour Yanook, le crochet personnel hygiénique qui vous permet d’appuyer sur un bouton ou encore d’ouvrir une porte sans contact…

5. Le télétravail un à deux jours par semaine

Selon une étude réalisée par l’Ifop, 74% des salariés estiment qu’il y aura un avant et un après COVID-19 dans l’organisation de leur entreprise. C’est le rapport au travail dans son ensemble qui a changé puisque plus d’un salarié sur deux (58%) ne voit plus son travail de la même manière. Il résulte de cette étude qu’« en matière de rapport au travail, les changements les plus souvent évoqués par les salariés portent sur l’organisation du travail : « mieux concilier vie personnelle et vie professionnelle » (50%), « changer de rythme de travail » (41%) ou encore « davantage faire de télétravail» (30%), et reflètent une nouvelle façon d’appréhender le travail et sa finalité ». Bonne nouvelle, le télétravail rentre donc définitivement dans les mœurs et pour longtemps.

6. Webinar et conf’call au travail  

« On se fait un Zoom ? », « tu viens au webinar de demain ? » … L’académie Française va avoir du pain sur la planche. Avec le mot « confinement », qui a pris une toute autre signification, le vocabulaire s’est étoffé. Dérivé de l’anglais, ces termes encore inconnus il y a peu vont dorénavant faire partie du présent. Il est évident que nous ne prendrons plus un avion pour la journée afin d’assister à une réunion ou une conférence. Maintenant, vous pouvez le faire depuis votre canapé ! Voilà une habitude qui va rester.

7. Sport et sieste au bureau  

Ah le confinement ! Ça avait du bon finalement non ? La petite sieste entre midi et deux, le yoga du matin ou la minute méditation entre deux réunions… Et si vous aviez la possibilité de garder ces habitudes une fois de retour au bureau ? Après tout, il existe des solutions en entreprise. Nombreuses sont les offres de yoga au bureau, ou les applications qui vous permettent de le pratiquer à la pause déjeuner. Et la sieste? De plus en plus d’entreprises sont en train de l’adopter… Cocon à sieste, salle de sieste, espace zen ou de méditation, il y en a pour tous les goûts. Qui a dit qu’être confiné c’était mieux que déconfiné ?!

8. Mieux se nourrir à la cafétéria

Pain au levain maison, pâtes DIY, pâte à pizza homemade… Il y en a des chefs d’œuvres du confinement. Jamais instagram n’a autant comptabilisé de hashtags #homemade #madefromscratch… Bref, confinés à la maison, nous avons eu le temps du “fait maison”. Et maintenant ? On court acheter des sodas et barres chocolatées à la pause-café ? Quel dommage ! Il y a tant de moyen de manger sain à la cafétéria sans embarras. Un fruit de saison, un yaourt, un jus pressé ou une eau naturellement gazeuse… il en faut peu pour retrouver le goût des produits vrais. N’allez pas reprendre de mauvaises habitudes mais efforcez-vous plutôt de cultiver les bonnes !

 

L’habitude nous fait comme une seconde nature

Cicéron

N’oubliez pas de nous suivre !

Follows

Découvrez les posts en lien avec cet article

 

Au bureau pendant l’été ? 10 tips pour se sentir bien !

Il fait chaud. C’est normal, c’est l’été. Vous êtes en nage assis sur votre chaise de bureau, pendant que la moitié de la boîte se la coule douce sur la plage. Bon, il va donc falloir tenir. Comment se sentir bien au bureau en plein été ? Promis, c’est possible ! Voici 10 tips pour y arriver…

Marc de café au bureau : 8 conseils pour l’utiliser

Le marc de café a mille vertus. Vous auriez tort de le jeter… Connu pour son utilité au jardin, il peut aussi être précieux en entreprise. BRÂAM vous donne 8 astuces de grand-mère pour optimiser l’usage du marc de café au bureau

Share This