#Confinés : Entreprises, 7 astuces pour préparer le déconfinement

Le déconfinement est fixé au 11 mai. Ce n’est plus qu’une question de semaines, 19 jours précisément. Le Premier ministre l’a annoncé « il va falloir que les règles d’organisation de l’entreprise respectent ces mesures de gestes barrière et de distanciation sociale ». A cette date, les entreprises rouvriront leurs portes. Commande de masques, désinfection des lieux, mise en place des gestes barrières, distanciation sociale… l’entreprise va devoir s’adapter aux nouvelles mesures sanitaires post-confinement. Le monde du travail n’a jamais été confronté à un si grand chantier. Comment combiner ces nouvelles mesures sanitaires avec les enjeux écologiques et de bien-être au travail ? Voici 7 astuces pour y arriver !

1. Anticiper le télétravail et les heures de pointe

Lors de sa conférence de presse à Matignon ce dimanche, Édouard Philippe a appelé les entreprises à la poursuite du télétravail après le déconfinement « dans toute la mesure possible ». Dans les activités où ce n’est pas possible, les gestes barrière et la distanciation sociale devront être respectées. Le préambule à la reprise est donc la question du télétravail. Combien d’employés doivent nécessairement être présents au sein de votre entreprise ? Et, qui peut rester en télétravail ? La réponse à cette question est déterminante de votre stratégie de déconfinement…

Autre paramètre à prendre en compte pour les entreprises qui se trouvent en zone urbaine : les transports. C’est la fin de l’heure de pointe. Avec la distanciation sociale, il n’est plus question de se serrer comme des sardines dans le métro. La bonne nouvelle du déconfinement, c’est que vous n’aurez plus à vivre cette torture d’être écrasé sous l’aisselle de votre voisin. La mauvaise, c’est qu’il va falloir repenser son mode de transport ou ses horaires de travail. Vos équipes pratiquaient le vélo pendant la période de grève ? Pourquoi ne pas les ressortir ? Votre entreprise peut favoriser ce mode de transport. Vous pouvez par exemple installer des espaces pour les garer !

2. Masques : pourquoi pas le Zéro Déchet ?

Emmanuel Macron l’a déclaré dans son discours du 13 avril : « l’État devra permettre à chaque Français de se procurer un masque grand public » pour se protéger du coronavirus. « Pour les professions les plus exposées et pour certaines situations comme dans les transports en commun, son usage pourrait devenir systématique », a-t-il ajouté. Qu’est-ce qu’un masque « grand public » ? Ce sont les masques anti-projections dits « chirurgicaux », les masques FFP2 sont quant à eux réservés exclusivement aux personnels hospitaliers. Ils permettent « de réduire la diffusion des particules potentiellement infectieuses ». Portés à titre préventif, leur durée de vie n’est que de « quelques heures », a précisé la Direction générale de la Santé. Avec le déconfinement, imaginez le nombre de masques qui vont être jetés…

Pourquoi ne pas opter pour un masque Zéro Déchet ? L’Association française de normalisation (Afnor), a ainsi mis à la disposition des industries un mode d’emploi qui « permet de concevoir un masque destiné à équiper toute la population saine ». Voilà, un tuto pour un masque efficace et Zéro Déchet. Moins cher, car réutilisable, vous ferez de belles économies et un beau geste pour la planète. De coloris et de motifs variés, les masques en tissus nous rendront certainement l’épreuve plus gaie. Plutôt que de commander des milliers de masques jetables à la Chine, pourquoi ne pas soutenir nos couturières françaises ? Il suffit de 5 masques en tissus par employé et le tour est joué !

3. Routine : intégrer la distanciation sociale et les gestes barrière

Au déconfinement, vous allez devoir repenser l’aménagement des postes de travail. La distanciation sociale d’un mètre entre deux employés doit être respectée. Avec le nombre de salariés qui resteront en télétravail, peut-être que cette réorganisation ne sera pas si compliquée ? Pensez aussi à placer près des portes d’entrée un gel hydro-alcoolique pour que chacun puisse se désinfecter les mains en entrant et en sortant des locaux. L’idéal est que chaque employé dispose d’un gel sur son poste de travail. Enfin, vous allez devoir briefer votre prestataire de ménage qui devra désinfecter les lieux avant votre reprise et après chaque journée de travail. Et plutôt que d’asperger vos locaux d’eau de javel – un produit particulièrement toxique – peut-être est-ce l’occasion de passer à des produits d’entretien plus sains et écologiques ?

4. Purifier l’air : les plantes dépolluantes 

L’air intérieur est 5 à 7 fois plus pollué que l’air extérieur. Dioxyde de carbone, mais aussi concentration de microbes, l’air intérieur doit être renouvelé. On vous recommande donc vivement de veiller à une bonne aération de vos locaux post-confinement. Mais, il a également été prouvé que certaines plantes vertes dites « dépolluantes » sont capables d’assainir nos intérieurs. Des études menées par un laboratoire français (Phyt’air) et la Nasa, ont prouvé que bon nombre de plantes vertes peuvent nous aider à évacuer ou du moins à absorber des substances nocives dans l’air. Il existe en particulier 24 plantes vertes dites « dépolluantes » dont efficacité aurait été prouvée. Décorer ses bureaux de plantes vertes tout en évitant la propagation du virus… ça c’est bougrement intelligent !

5. Prendre soin de la pause-café

Au jour du déconfinement, les espaces de convivialité ne doivent pas être oubliés. Il est important de communiquer un message clair à vos équipes sur les bonnes pratiques à la cafétéria d’entreprise. Commencez par espacer les fauteuils et les tables de manière à respecter la distanciation sociale. Veiller aussi à fixer un nombre limité de personnes qui peuvent se rendre à la cafétéria en même temps (à déterminer en fonction de l’espace cafétéria). Assurez -vous que votre service de ménage y passe soigneusement. Installez un gel hydro alcoolique dans l’entrée. Soyez prudent, mais veillez à ce que la cafétéria demeure un espace réconfortant et ressourçant et qu’elle ne devienne pas un lieu anxiogène. Plus que jamais, vos équipes en auront besoin pour décompresser. Et, pour éviter des déchets par milliers, pourquoi ne pas attribuer à chacun un mug et une gourde Zéro Déchet ?

6. Soutenir les producteurs locaux

Cela ne vous aura pas échappé, avec le confinement, le local a fait son grand retour. D’abord, parce qu’il nous permet de savoir d’où vient le produit que l’on consomme et donc de savoir s’il peut être infecté. Ensuite, parce qu’il nous permet de soutenir les entrepreneurs et les producteurs français. Dans ce contexte de crise et de fermeture de nos frontières, le « Made in France » prend, plus que jamais, tout son sens. Votre entreprise veut soutenir les entreprises françaises et les agriculteurs français ? Que votre cafétéria incarne ses valeurs. Pour un déconfinement audacieux, misez sur une cafétéria saine et locale !

7. Veiller au bien-être de ses employés 

Selon l’étude Opinion Way commandée par le cabinet de conseil Empreinte Humaine, publiée par France Inter ce lundi, 44 % des salariés français interrogés se sentent en situation de « détresse psychologique », et un quart 4 se déclare en risque de dépression. Le télétravail n’est pas adapté à tous et, en période de confinement, il s’avère particulièrement éprouvant. Selon cette étude, 18 % des télétravailleurs confinés présentent des signes de troubles mentaux sévères, anxieux, voire dépressifs. A l’heure du déconfinement, l’entreprise a donc plus que jamais la mission de se soucier du bien-être de ses salariés. Le retour de vos employés au bureau doit donc s’accompagner de petites attentions. Cafétéria de qualité, espaces de convivialité, cours de yoga… il y a bien des manières de prendre soin de ses employés !

 

N’oubliez pas de nous suivre !

Follows

Découvrez les posts en lien avec cet article

 

BRÂAM – CAFÉ AU BUREAU

BRÂAM – CAFÉ AU BUREAU

Pourquoi le café est-il la star de la pause au bureau ? Le café du matin, celui qui accompagne la fin d’un repas, la pause-café de l’après-midi… Il est présent tout au long de votre journée en entreprise. Et pour cause ! Le café à des bénéfices pour la santé, la cohésion sociale ou encore la productivité.

Share This