RSE : oubliez votre image, valorisez vos collaborateurs !

Le 22 mai 2019, le Parlement adoptait la Loi PACTE, qui vise à renforcer la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Mais que signifie la RSE et comment l’appliquer concrètement ? Selon les derniers résultats de l’étude Ipsos et OPENMIND KFE, 49% des salariés ignorent encore ce que c’est… Pourtant, ce sont bien eux les premiers concernés !

La RSE, une notion incomprise

Réelle stratégie de développement ou greenwashing ? La RSE est souvent méconnue et malmenée. C’est sans doute parce qu’à elle seule elle couvre plusieurs missions : sociétale, environnementale, économique. Selon la dernière étude Ipsos réalisée à l’automne 2018 auprès de 870 français, 49% des personnes interrogées ignorent encore ce que c’est. Seuls 12% déclarent savoir précisément de quoi il s’agit ! Généralement, la RSE est comprise comme un engagement de l’entreprise. Pour 1 salarié sur 4, elle englobe des notions de responsabilité, d’éthique et de respect. En vérité et pour faire simple, la RSE « regroupe l’ensemble des pratiques mises en place par les entreprises dans le but de respecter les principes du développement durable ».

La RSE par l’image : une fausse bonne idée

De leur côté, les entreprises ont une image très claire de la RSE. Selon, l’étude menée, l’engagement de l’entreprise serait avant tout motivé par une volonté d’améliorer son image (55%). L’idée de progresser sur l’éthique de ses activités (46%), et de répondre à ses obligations légales (39%), arriverait donc après. La démarche RSE des entreprises serait efficace pour booster toujours plus leur notoriété et leur rentabilité. Ce n’est pas surprenant si 33% des salariés interrogés estiment qu’il s’agit d’une politique « utilitariste », ou encore une opération séduction pour accrocher le client. Mais cet effet paillette sur le net est bien loin d’une véritable démarche RSE. En visant le client comme objectif de leur politique RSE, les entreprises font fausse route… La vraie cible, c’est le salarié !

La RSE, un facteur de motivation au quotidien

Certes, les salariés interrogés jugent que les actions RSE de leur entreprise impactent positivement sa notoriété et son image (45%), la qualité de ses relations avec les clients (41%) et son attractivité (40%). Mais, bien que séduisant, ce discours a un effet boomerang en interne. Pour ces salariés, ce type de politique RSE n’est pas un facteur de motivation au quotidien, ni de projection dans l’entreprise. Les salariés se sentent oubliés, délaissés au profit de la rentabilité. Il y a d’abord un problème de communication en interne, puisque 57% des salariés interrogés se disent mal informés sur la politique RSE de leur entreprise. Mais surtout, on observe un manque d’actions concrètes mises en place en interne.

Booster la RSE : des actions concrètes

D’abord il vous faut définir l’ADN de votre entreprise. Réunissez vos équipes et demandez-leur de citer 5 valeurs qui caractérisent l’identité de votre société. Cela vous permettra d’obtenir un référentiel de valeurs internes. De cette liste se dégagent les actions que vous devez mettre en place !

Voici quelques pistes :

Offrez du bon café à vos collaborateurs. Quand on dit bon, cela veut bien évidemment dire que l’on bannit le café type « jus de chaussette ». Mais, surtout, cela évoque un café de qualité, éthique et bon pour l’environnement. Pensez au café en grain par exemple !
Aidez vos équipes à manger sain et équilibré. Snacks sains, corbeilles de fruits de saison… Remplacez les mauvaises habitudes par de bons réflexes. Les sodas sucrés et les snacks transformés en libre-service, ça n’a jamais été bon pour vos salariés. Veillez à leur santé et leur énergie !
– Au quotidien, limitez vos déchets. Consommez des produits recyclables ou dans des contenants réutilisables. Mais aussi, triez vos déchets, limitez la consommation d’électricité, de papier, d’énergie. Ne l’oubliez pas, la nouvelle génération de collaborateurs est engagée et écolo !
– Défendez une cause qui vous tient à cœur ! Dans tous vos choix, vos achats, votre stratégie, vous pouvez devenir une entreprise engagée. Vuos pouvez aussi reverser un pourcentage de vos bénéfices à une association. Chez BRÂAM, nous avons choisi de défendre la forêt. Notre nom, notre ADN, nos packagings découlent de notre engagement, et nous en sommes fiers !

Vos salariés, ambassadeurs de votre politique RSE

Bilan de l’étude ? Il faut sensibiliser en interne sur votre politique RSE. Les spécialistes s’accordent à dire qu’une démarche RSE efficace doit avoir pour seul objectif : faire des salariés ses ambassadeurs. Pour cela, rien de plus simple : soyez à l’écoute de vos collaborateurs. Ils vous livreront les clés de leur perception de la qualité de vie au travail. C’est le seul moyen de rester en phase avec votre ADN, les préoccupations de vos équipes et de vous imposer face à la concurrence. Selon Xavier Ginoux, Président fondateur d’OPENMIND KFÉ : « il faut porter des actions concrètes qui ont un impact social et solidaire. Nous devons, chacun individuellement, être co-acteur et inspirer les valeurs de ce changement ». Alors mobilisons-nous et soyons exemplaires !

N’oubliez pas de nous suivre !

Follows

Découvrez les posts en lien avec cet article

 

Sens au travail : une quête insensée ?

Sens au travail : une quête insensée ?

« Je veux un travail qui ait du sens ». Voilà la quête insatiable de la génération Y et des millenials. Serions-nous tombés sur la tête pour désirer accomplir chaque jour une mission qui ait du sens, tandis qu’il suffisait aux précédentes générations d’avoir un job,...

Comment organiser une cafétéria conviviale au bureau ?

Comment organiser une cafétéria conviviale au bureau ?

On n’aura de cesse de vous le dire, le bien-être de vos salariés est essentiel pour le bon fonctionnement de votre entreprise. Selon une enquête Ifop communiquée en mars 2019, près de six cadres sur dix (57%) considèrent que leur entreprise se préoccupe du bien-être...

Share This