5 raisons de passer au café en grain en entreprise

« Pourquoi le pays qui a la plus grande culture des cafés au monde n’a aucune culture du café? », s’interrogeait Slate US sur les raisons qui font qu’en France on boit du mauvais café. Trop amer, trop liquide, ou oxydé, le café servit aux français manque souvent d’arômes. La raison ? Aujourd’hui, 97% du café consommé est acheté dans des chaînes de supermarché, ce qui laisse très peu de place aux petits torréfacteurs et au savoir-faire artisanal.

Ce n’est pas qu’une tendance, le café en grain compte chaque jour de nouveaux amateurs. Les particuliers, mais aussi les entreprises abandonnent progressivement le café en dosette ou en poudre pour son cousin en grain. C’est d’abord le choix de la qualité. A l’état brut, fraîchement moulu, ce café est de loin le meilleur. Mais, passer au café en grain c’est aussi très futé car, en grain, le café est plus économique et plus écologique. Petit grain, grande révolution ? Voici 5 bonnes raisons de vous y mettre ! 

1) Un café de barista au bureau

Il est fini le temps de la pause-café à la machine froide et démodée. Adieu jus de chaussette, transparent et sans saveur. Aujourd’hui, plus besoin de sucre pour donner du goût au café d’entreprise. Et pourtant, rares sont celles qui proposent un véritable café onctueux et plein d’arômes à leurs collaborateurs… Au fait, c’est quoi un bon café ? Vous pourriez rétorquer que tout cela est très subjectif. Mais, tâchons d’en définir les contours. Selon Marise Sargis, auteur du blog Les meilleurs cafés de Paris, interrogée par Slate, un bon café est « aromatique, équilibré. Il raconte une histoire, crée une émotion, a une belle longueur en bouche, une finesse, une élégance ». Tandis qu’un mauvais café, explique-t-elle, serait « déséquilibré, aqueux, sans arôme, avec parfois un goût de javel, ou trop dur, trop âcre, trop torréfié » … bref, oxydé ou cramé. Un bon café dépend du choix de la graine, de son séchage, son stockage, une torréfaction soignée, sa conservation au frais et dans un climat sec, sa mouture. Le bon café c’est finalement celui que buvaient nos grands-mères. Autrefois, le café était un produit frais qu’on achetait chez le torréfacteur d’à côté comme on allait chercher son pain. Dans un moulin en bois, on le moulait pour le déguster aussitôt. Ce qui fait la qualité du café en grain c’est précisément cela, boire un café frais et tout juste moulu.

2) L’expérience d’un grand café à chaque tasse

Quand on ouvre un sachet de café en grain, on est tout de suite frappé par l’arôme qui s’en dégage. Cette odeur si enivrante, que ne permet pas la capsule, participe à nous mettre l’eau à la bouche. C’est cette senteur qui est garante de la fraîcheur du café et de la préservation de ses arômes. L’aspect des grains de café est aussi un indice essentiel de la qualité de votre boisson. Observez la forme, la couleur et l’homogénéité des grains. L’ensemble est-il harmonieux ? Ce critère vous permet de penser que le producteur a soigneusement sélectionné les graines de café avec la méthode traditionnelle du « picking », à la main. Vient ensuite la torréfaction, cette étape décisive qui distingue un café de qualité, d’un café amer et oxydé. La couleur de vos grains de café peut vous éclairer sur sa torréfaction. Des grains obscurs sont le signe d’une torréfaction trop longue et d’un café amer. Le café en grain vous permet de connaître l’histoire de ce que vous buvez, d’où vient-il et quelle est sa qualité.

3) Un café fraîchement moulu en un instant 

Pour un bon café, il ne suffit pas d’avoir les meilleurs grains, encore faut-il maîtriser l’extraction du café et obtenir une mouture de qualité. Oubliez le moulin à café de grand-mère, aujourd’hui il est possible de se faire un café fraîchement moulu en quelques minutes. Avec les machines à café en grain professionnelles, vous pouvez servir autant de café qu’avec les machines en dosettes, mais il sera de bien meilleure qualité. En un rien de temps, le broyeur de la machine se charge de transformer le grain en un café moulu tout frais, avant de devenir votre boisson onctueuse préférée. Les machines à café en grain ont fait d’énormes progrès ! Plus professionnelles, plus silencieuses et abordables, elles n’ont aujourd’hui rien à envier au Nespresso. Vous avez le droit d’être pressé, mais ce n’est pas une raison pour boire un mauvais café.

 4) Un café plus économique

Le café en capsule c’est peut-être en apparence plus facile, mais ça coûte aussi plus cher. John Sylvan, l’inventeur des capsules de café à usage unique qui ont bouleversé le marché mondial du café, l’a lui-même reconnu au journal The Atlantic «I don’t have one. They’re kind of expensive to use ». Et c’est vrai ! Selon un rapport « Café : la success story qui cache la crise » réalisé par le Basic, 1 an de capsules Nespresso (à raison de 3 cafés par jour et par personne), coûte 7 fois plus cher qu’un an de café en grains. Selon un calcul effectué par l’association Familles de France, à 0,30 euro la dosette de premier prix, le budget annuel consacré à la consommation de café varie même du simple au triple en fonction du café utilisé. Ainsi, ce budget est estimé à 109,5 euros par an et par personne pour un café en filtre, contre 365 euros pour un café de la marque Nespresso. Le café en capsule serait aussi très peu équitable puisque, selon le rapport du Basic, son prix final est capté à 80-90% par le torréfacteur et le distributeur, non le producteur… Au moment de payer l’addition, faites vos comptes, les chiffres ne trompent pas !

5) Un café écologique et sans déchet

Selon le site Planeteoscope, chaque année 500 millions de capsules sont vendues en France, soit presque 1,37 million par jour et 16 par seconde. Autant de dosettes jetées et non intégralement recyclées. De nombreux activistes écologiques mènent d’ailleurs la guerre à la capsule. C’est ainsi que la vidéo « Kill the K-cup » a été diffusée de manière virale sur internet. On y voit une scène apocalyptique de notre société attaquée par des dosettes de café, puis, un slogan : « Kill the K-Cup, before it kills our planet ». Vous l’aurez compris, le café en dosette n’est pas franchement bon pour notre environnement. Et, il est vrai que sur ce plan encore, le café en grain marque des points. Sans emballage, dans son plus simple appareil, le grain de café ne produit lui aucun déchet. Ça, c’est fort de café !

N’oubliez pas de nous suivre !

Follows

Découvrez les posts en lien avec cet article

 

BRÂAM – CAFÉ AU BUREAU

BRÂAM – CAFÉ AU BUREAU

Pourquoi le café est-il la star de la pause au bureau ? Le café du matin, celui qui accompagne la fin d’un repas, la pause-café de l’après-midi… Il est présent tout au long de votre journée en entreprise. Et pour cause ! Le café à des bénéfices pour la santé, la cohésion sociale ou encore la productivité.

BRÂAM – NETTOYAGE MACHINE À CAFÉ PROFESSIONNELLE

Une machine à café professionnelle est plus fortement sollicitée au quotidien qu’une machine à café de particulier. Pour qu’elle continue d’être la star des pause-café, nous vous expliquons comment l’entretenir. Vous connaîtrez de A à Z les étapes du nettoyage de votre machine à café professionnelle.

Share This